Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

The 100.

Publié le par Gwladys Jativa

Réplique emblématique :

« On a tous des monstres en nous. Et parfois ils prennent le dessus. »

Lincoln.

The 100. Série télé. série américaine

Résumé.

Une apocalypse nucléaire à ravagé la Terre. Les seuls survivants de l’espèce humaine se trouvent réfugié dans l’espace, sur une station spatiale appelée l’Arche. Et ils devront y rester pendant encore un siècle, avant que les radiations sur terre ne soient revenus à un seuil permettant la survie de l’homme.

Le mode de fonctionnement sur l’Arche est simple : tout crime commis par une personne majeure est puni de mort par expulsion dans l’espace. Tout crime commit par une personne mineure est puni d’enfermement jusqu’à sa majorité.  Date à laquelle son casier est revu par le conseil. Selon le cas, l’auteur du crime mourra ou sera réhabilité.

Mais voilà, vient un moment ou l’oxygène risque de manquer dans l’Arche…

Le Chancelier et le Conseil choisissent d’envoyer 100 de leurs prisonniers sur terre. Leur but ? Gagner plusieurs mois d’oxygène sur l’Arche pour avoir le temps de faire les réparations qui permettrait de régler ce problème d’oxygène, et accessoirement, tester les conditions de vie sur Terre.

 

Les personnages principaux.

Clarke Griffin

(Elyza Taylor-Cotton)

C’est une idéaliste. Le crime qu’elle a commis sur l’Arche était de vouloir dire la vérité à tous les humains, et ce contre l’avis du Conseil. Etant mineure, elle est enfermée dans la prison. Et c’est sa mère, médecin chef sur l’Arche et membre du conseil , qui décide de l’intégrer au groupe des 100.  

Dés l’arrivée sur Terre elle comprend que certaines règles vont devoir être établies s’ils veulent avoir une chance de survie, mais elle se heurte aux besoins de Liberté des autres membres du groupe…

Elle est amenée tout au long des épisodes à prendre des décisions terribles, et elle doit vivre avec les conséquences de ses choix…

Bellamy Blake

(Bob Morley)

Il est le seul des 100 à être majeur. Et s’il se retrouve parmi eux, c’est parce qu’il s’est embarqué volontairement, quoique clandestinement, pour pouvoir protéger sa sœur Octavia.

Arrivé sur Terre, il veut prendre le pouvoir dans le groupe et ainsi  prendre le contrepied des directives très strictes de l’Arche : après une vie à suivre les ordres, les règles, les rationnements, il veut expérimenter une liberté totale. Et il n’est pas le seul dans ce groupe de délinquants... D’où sa notoriété et sa rivalité avec Clarke.

Octavia Blake

 (Marie Avgeropoulos)

Jusque-là, elle a passé sa vie cachée sous un plancher.

Sur l’Arche, il était interdit d’avoir plus d’un enfant (restriction de l’oxygène, de l’eau et de la nourriture obligent). Mais sa mère a bravé cet interdit et a accouché clandestinement d’Octavia qu’elle a gardé cachée.

De ce fait, Octavia est assez inadaptée à toute vie en groupe. Elle ne contrôle pas ses émotions et ses sentiments, elle supporte très mal toute forme de contrainte et de règles, et bien que son frère Bellamy l’ait toujours protégée sur l’Arche, arrivée sur  Terre, elle ne veut plus suivre ses conseils.

 

Marcus Kane

(Henri Ian Cusick)

Sur l’Arche il est un membre du conseil et plutôt en opposition avec le Chancelier. Il est assez ambitieux et semble parfois confondre ses objectifs personnels avec le « bien commun ». Ce qui le rend assez antipathique. Cette aversion s’aggrave encore lorsqu’il arrive sur Terre et reprends les commandes sans tenir compte de tout ce que ces jeunes, qui ont survécus sans lui jusque-là, peuvent avoir à lui apprendre.

Mais un adulte est-il capable d’apprendre de plus jeunes que lui ?... Jusque-là, il semble que non.

Toutefois, Marcus Kane apprend de ses erreurs. Il observe, apprends à écouter les points de vues différents du sien, apprends également à négocier plus qu’à imposer. En bref, il change !

C’est l’un des personnage adulte qui fait la plus belle évolution je trouve.

John Murphy

(Richard Harmon)

Au premier abord, il semble être le psychopathe du groupe.

Il a clairement des comptes à régler avec beaucoup de monde… Il a une image de lui-même assez déplorable, il est en colère (mais sait-il vraiment contre qui ?), parfois suicidaire avec, en même temps, une furieuse envie de vivre. Tout cela amène des comportements parfois totalement paradoxaux.

Il est à la fois détestable dans beaucoup de ce qu’il fait, et touchant dans sa souffrance et sa douleur.

Raven Reyes

(Lindsey Morgan)

Mécanicienne et réparatrice de génie, elle manque cruellement de confiance en elle, et recherche en permanence l’approbation et la valorisation des plus âgés qui l’entourent. Son chef d’équipe sur l’Arche entre autre.

Vous découvrirez bien d’autres personnages dans cette série, tous aussi intéressants les uns que les autres : le Chancelier Thelonius Jaha, la mère de Clarke : le Docteur Abigail Griffin, Lincoln le natif, Finn qui fait partie des 100, Lexa, Roan, etc.  

Certains sont récurrents pendant plusieurs saisons. Certains meurent très vite. Et oui, il y a des morts très rapidement parmi les 100 envoyés sur Terre…(et pas que parmi eux !) C’est un monde dur, violent et impitoyable. Et les créateurs de la série ont donc choisi de faire mourir des personnages. Parce que sans cela, il n’y aurait pas d’enjeux assez fort pour que l’on s’attache à ceux qui restent et qu’on ait envie de savoir ce qui  leur arrive.

The 100, Série télé, série américaine
Clarke, Bellamy et Octavia

Fiche technique.

Titre original

The 100

Genre

Série de science-fiction post-apocalyptique

Création

Jason Rothenberg (développement)
Kass Morgan (roman)

Production

Alloy Entertainment
CBS Television Studios
Warner Bros. Television

Acteurs principaux

Eliza Taylor-Cotter
Paige Turco
Bob Morley
Marie Avgeropoulos
Lindsey Morgan
Devon Bostick
Christopher Larkin
Henry Ian Cusick

Pays d'origine

États-Unis

Chaîne d'origine

The CW

Nb. de saisons

5 (en 2018)

Nb. d'épisodes

69

Durée

42 minutes

 Ce que j’aime dans cette série.

La grande question posée par cette série est : que sommes nous prêts à faire pour survivre ? Jusqu’où devons-nous/pouvons-nous aller ?

J’ai souvent entendu cet adage : « Pour un homme à la mer, on ne sacrifie par le navire »… certes… Et en même temps ? En sacrifiant un homme, ne perdons nous pas une part de notre humanité ?

Un film magnifique, et une scène mémorable en particulier, illustre cet adage. Il s’agit du film « Master and Commander » avec Russel Crowe qui incarne le capitaine de vaisseau anglais Jack Aubray. Lors d’une tempête, un homme bascule par-dessus bord. Il parvient à se maintenir hors de l’eau en s’accrochant à l’un des mâts qui a été brisé. Avec un peu de temps, il pourrait parvenir à remonter à bord. Mais voilà, le mât et sa voile sont en train de tirer le navire vers le fond. Le capitaine doit choisir : sauver cet homme en train de se noyer, et risquer de sacrifier tout le bateau. Ou laisser cet homme se noyer, et donner une chance à l’équipage de survivre à cette tempête…

Dans « The 100 », cette question est posée sans cesse. De manière extrême, certes. Et heureusement pour nous, nous ne sommes pas confrontés à de telles décisions tous les jours… Mais l’adage se pose sous d’autres formes au quotidien. Prenons par exemple une équipe de travail de 6 personnes. Cinq travaillent en collaboration, et la dernière fait plutôt « bande à part ». Doit on la virer de l’équipe ? De l’entreprise ? Ne peut-elle amener une plus-value par sa vision différente du travail à réaliser ? Jusqu’où doit-on laisser le champ libre à cette personne ? A quel moment mettra-t-elle en danger le reste de l’équipe ?

Au-delà de cette question essentielle, la série met en exergue l’incapacité de l’être humain à apprendre des erreurs des autres… cela en devient même parfois agaçant. Vous remarquerez qu’à chaque nouveau survivant, ou groupe de survivants intégrés à l’équipe du début, il faut tout reprendre à zéro pour ce qui est des apprentissages…

Une autre question que pose la série, et à laquelle chaque spectateur trouvera sa propre réponse, est le choix des régimes politiques.

Sur l’Arche, il s’agit d’une démocratie : le Chancelier est élu à la majorité des voix lors d’un vote. Lorsque les 100 arrivent sur Terre, puis que les survivants de l’Arche les rejoignent, ils finissent par continuer ce mode politique. Mais les natifs eux, fonctionnent sur un tout autre régime politique : il y a d’abord un droit du sang, mais également la loi du plus fort. Le dernier survivant d’un combat à mort, gagne le droit de régner sur les tribus… Leur mode de fonctionnement est quelque peu archaïque, moyen-âgeux pourrait-on dire. Néanmoins, force est de constater (dans cette série en tout cas) qu’ils sont beaucoup plus efficaces pour ce qui est d’assurer leur survie, que les 100 et tout leur peuple…

Attention.

Il est très difficile, voire impossible de comprendre la trame de l’histoire et les caractères des personnages si on ne suit pas la série régulièrement et depuis le début. Contrairement à Sherlock, ou même Blacklist, les épisodes ne sont pas indépendants les uns des autres.

The 100, Série télé, série américaine

Pour la petite histoire.

Vous remarquerez que dans la série, les peuples restés sur Terre parlent une langue étrange qui est même sous-titrée : le Trigedasleng.

Ne croyez pas que ce n’est qu’une série de borborygmes imaginés par les acteurs. Non. La langue à été créé par un linguiste occidental : David J Perterson qui n’en est pas à son coup d’essai. C’est lui qui a créé les différentes langues de l’univers de Game of Thrones (qui fera l’objet de plusieurs chroniques : en effet, je ne vois pas comment résumer en un seul article une saga tel que cette série 😉). Mais David J Perterson a aussi créé le Shiväisith, la langue parlée par les elfes noirs dans le film « Thor : le monde des ténèbres. »

Vous aurez sans doute également remarqué que l’acteur incarnant Marcus Kane a joué un autre personnage d’une célèbre série… Voyez-vous lequel ?

Il s’agissait de Desmond dans la série « Lost : les disparus » !

 

Vous avez aimé cet article? Vous avez des questions ? Des remarques ?

Partagez les moi dans les commentaires ! Je serai ravie d’échanger avec vous ! 😉

Si vous voulez voir et/ou offrir cette série, vous pourrez la trouver en cliquant sur les liens ci-dessous :

« The 100 »  saison 1 et 2

"The 100" saison 3

"The 100" saison 4

Commenter cet article